jeudi 20 février 2020

Evenement

Nous continuons à explorer la scène indépendante bruxelloise avec la venue de Mathilde Van Gheluwe. Trois ans après être venue dédicacer (en compagnie de Valentine Gallardo) l'excellent "Pendant que le loup n'y est pas", Mathilde Van Gheluwe est de retour chez nous pour "Funky town", un album aussi superbe qu'énigmatique! Chez le même éditeur, Gabrielle Piquet a récemment publié "La mécanique du sage" qui se distingue par son élégance, son humour et son questionnement sur le bonheur. Enfin, Chariospirale est également un auteur basé à Bruxelles. Sorti en novembre, "Le meilleur dessinateur de tous les temps" est une réelle secousse sismique narrative et graphique!" Trois auteurs, trois univers aussi riches que différents, trois bonnes raisons de nous rejoindre à cette séance de dédicace.
La séance de dédicaces se tiendra le jeudi 27 février 2020 de 17h à 18h30. Les inscriptions se font au comptoir de la librairie Multi BD ou par e-mail à l'adresse info@multibd.com .

Funky Town de Mathilde Van Gheluwe (Atrabile)
On avait découvert Mathilde Van Gheluwe grâce à « Pendant que le loup n’y est pas », en collaboration avec Valentine Gallardo. Elle revient seule aujourd’hui, sans quitter complètement le monde de l’enfance. « Funky Town » se lit comme un conte moderne – et comme tous les contes, se prête à plusieurs niveaux de lecture – où l’on suit la jeune Lele, enfant solitaire et poétesse en herbe, qui chaque jour s’enfonce dans la forêt pour rendre visite à Baba Yaga la mystérieuse, et ramener alors une potion vitale à sa chère et imposante mère. Se faisant, elle traverse les rues de Funky Town, étonnante ville dont les habitants semblent entièrement voués à un hédonisme chaotique. Petit à petit, il apparaît que Lele pourrait vivre dans le plus complet des mensonges.
Evoquant le folklore et les contes russes comme source d’inspiration, mais également Walthéry, Mœbius, le Roi et l’Oiseau ou encore Ghost in the Shell, Mathilde Van Gheluwe fait feu de tout bois pour créer une œuvre aux mille facettes, tour à tour drôle et cruelle, inquiétante et tendre, mais surtout belle, par ses ambitions comme sa réalisation.
La Mécanique du Sage par Gabrielle Piquet (Atrabile)
À Edimbourg, Charles Hamilton mène une vie de bohème et d’épicurien. Il est riche et connaît un certain succès, tant en amour qu’en amitié. Charles aurait tout pour être heureux s’il ne souffrait de bipolarité. À la recherche d’équilibre et de sérénité, il pense les avoir trouvés auprès de Mona avec qui il a un enfant. Mais leur amour ne dure pas et à la mort de Mona, Charles se retrouve face à face avec sa fille. Entre le père démissionnaire et cette dernière, le fossé se creuse et chacun se met, à sa manière, à la recherche du bonheur... Si les ouvrages de Gabrielle Piquet se démarquent par leur élégance graphique, il y a aussi quelque chose d’aérien et de détaché dans la narration qui rend celle-ci singulière. Mais cette forme de légèreté et de détachement n’empêchent pas l’autrice d’avoir une réelle tendresse et d’empathie pour ses personnages déboussolés et tourmentés. « La mécanique du sage » est une vraie petite perle dans laquelle Gabrielle Piquet manie, avec talent, l’émotion et une douce ironie autour de notre quête du bonheur et de sagesse !!   (Philippe)
Le meilleur dessinateur de tous les temps par Lukas Chariospirale (Même pas mal)
Chariospirale est né avec une vocation, celle de devenir le plus grand dessinateur de l’histoire. Afin d’accomplir sa destinée, il devra suivre un entraînement acharné, développer ses facultés et s’armer de bravoure pour surmonter les embûches que l’industrie de la bande dessinée mettra sur sa route. Car les places sont chères au panthéon des dessinateurs. Épaulé par La Gribouille, son fidèle crayon, notre héros monte à l’assaut de la gloire jusqu’à un affrontement final apocalyptique.


Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:


mardi 4 février 2020

Chronique


Cours le monde, Aldobrando !
Lors de la préparation d’un sortilège, le maître d'Aldobrando est grièvement griffé par un chat qui refuse de finir bouilli dans le chaudron. Il envoie alors son apprenti, en pleine nuit, à la recherche de l’Herbe du loup, le seul remède capable de le soigner. Pour le jeune orphelin qui n’a aucune connaissance en botanique et n’a jamais quitté la chaumière du sorcier, c’est l'occasion de découvrir le monde ! Véritable fable initiatique faisant écho à « Candide » de Voltaire, « Aldobrando » nous conte les folles péripéties d'un jeune garçon simple, naïf et facilement manipulable qui ne connaît rien du monde ni des hommes. Pourtant, Aldobrando est curieux et s'interroge sur les relations et les concepts humains, quitte à pointer du doigt leurs absurdités. L'humour tendre et bienveillant de Gipi se marie à merveille avec le dessin épuré de Critone pour donner vie à cette aventure philosophique et rocambolesque. Un délice !   (Gaëlle)
Aldobrando de Gipi et Luigi Critone, Casterman, 21,90€ (23,00€) – édition luxe, 39,00€
---
Certaines réductions pourront être soumises à des modifications ultérieures.

Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:


Chronique

Le côté obscur du Japon
Shiori n’est qu’une adolescente mais elle est prête à tout pour fuir les brimades et les coups de sa mère ! Elle fugue régulièrement, passe ses nuits chez des hommes louches et se prostitue pour gagner un peu d’argent. Lors d’une descente de police dans une maison close, Shiori se fait arrêter par le lieutenant Yamada. Ce dernier a perdu sa fille, Kozue, il y a quelques années et la ressemblance entre Kozue et Shiori le trouble énormément. Yamada ne peut s’empêcher de s’intéresser de près à Shiori et de vouloir la protéger... En 2017, nous découvrions le travail de Keigo Shinzo, issu d’une nouvelle génération de mangakas, avec l’excellente trilogie « Tokyo Alien Bros ». Si ses premiers ouvrages sont plutôt des comédies attachantes et décalées, l’ambiance se fait beaucoup  plus réaliste et sombre avec « Mauvaise herbe ». Keigo Shinzo nous entraîne dans les côtés les plus obscurs de la société japonaise contemporaine, ses dérives sociales, sa perversité, sa violence et la grande solitude qui touche de nombreux habitants dans les grandes villes. Une série à suivre de près !  (Philippe)
Mauvaise herbe de Keigo Shinzo, Le Lézard Noir, 12,40€ (13,00€)
---

Certaines réductions pourront être soumises à des modifications ultérieures.

Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:


Parutions récentes


Bolchoi Arena tome 2 de Boulet, Aseyn et Guillé, Delcourt, 23,70€ (24,85€)
La Quête de l'Oiseau du Temps – Avant la Quête tome 6 de Loisel, Le Tendre et Etien, Dargaud, 14,30€ (14,99€)
Les Forêts d'Opale tome 11 de Martino et Arleston, Soleil, 14,30€ (15,05€)
Léna dans le brasier de Juillard et Christin, Dargaud, 14,30€ (14,99€) – Format strips, 19,99€
Une aventure de Tif et Tondu de Robber et Blutch, Dupuis, 15,70€ (16,50€)
Duke tome 4 d’Hermann et Yves H., Lombard, 13,80€ (14,45€)
Les nouvelles aventures de Lapinot tome 3 de Lewis Trondheim, L’Association, 12,40€ (13,00€)
La Mécanique du Sage de Gabrielle Piquet, Atrabile, 14,30€ (15,00€)
Gousse & gigot d’Anne SimonMisma, 18,10€ (19,00€)

---

Certaines réductions pourront être soumises à des modifications ultérieures.

Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:


Parutions récentes

Shaman King Star édition 17 de Takei, Kana, 12,10€ (12,70€) – Star édition 1, 9,50€ (9,90€)
Dr. Stone tome 9 d’Inagaki et Boichi, Glénat, 6,80€ (7,10€)
Les Mémoires de Vanitas tome 7 de Mochizuki, Ki-oon, 7,80€ (8,15€)
L'Enfant et le Maudit tome 7 de Nagabe, Komikku, 7,90€ (8,25€)
Maison Ikkoku Perfect édition 1 de Rumiko Takahashi, Delcourt, 12,40€ (12,95€)
Le Bateau de Thésée tome 5 d’Higashimoto, Véga, 8,00€ (8,35€)
Ajin tome 14 de Gamon Sakurai, Glénat, 7,60€ (7,90€)
Birds of Prey (Harley Quinn, Huntress ou Black Canary)  Urban Comics, 18,10€ (19,00€), 14,80€ (15,50€) et 21,40€ (22,50€)
Walking Dead tome 33 de Kirkman et Adlard, Delcourt, 13.30€ (14,00€)

---

Certaines réductions pourront être soumises à des modifications ultérieures.

Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:


Parutions récentes

Les amateurs de mangas ont de quoi être ravis !
"Asadora", la nouvelle série de Naoki Urasawa commence aujourd'hui ! On lui doit notamment "Monster" et "20th Century Boys". (Kana et Panini)
Mais ce n'est pas tout ! "Le marais" de Yoshiharu Tsuge est également disponible. Le mangaka nous avait déjà séduit avec "L'homme sans talent", notre manga de l'année 2019. (Cornelius et Atrabile)
Quant à Inio Asano, il revient avec une anthologie d'histoires courtes, ainsi que le nouveau tome de "Dead Dead Demon's Dededede Destruction" et une intégrale d'"Un monde formidable" ! (Kana)
D'ailleurs, nous offrons un poster d'"Un monde formidable" à l'achat d'un des nouveaux titres d'Inio Asano. Attention, il n'y en aura pas pour tout le monde !

Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:





Revue du web

(Pour regarder, cliquez sur ce lien.)
Quand les éditeurs de BD apprennent que les auteurs veulent (un peu plus) de sous.


Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:


dimanche 2 février 2020

FIBD d'Angoulême 2020

Emmanuel Guibert débute sa carrière dans la bande dessinée avec « Brune » (1992), une œuvre sur la montée du nazisme au style hyper réaliste qu’il abandonnera vite. Sur un scénario de Joann Sfar, il dessine « La fille du professeur », Alph’art coup de cœur et Prix René Goscinny au Festival d’Angoulême en 1998. Emmanuel Guibert y met en place un dessin en sépia, sensible et souple, un style graphique qu’il continue à façonner dans Le « Capitaine écarlate » avec David B. au scénario (2000). Toujours avec Joann Sfar, il débute en 2000 la série pour enfants « Sardine de l’espace » dont il écrit d’abord le scénario avant d’assurer aussi le dessin. Il dessine à partir de 2001 la série « Les Olives noires » (3 volumes) sur un petit garçon juif en Judée il y a 2000 ans, encore avec Joann Sfar au scénario.
Au tournant des années 2000, Emmanuel Guibert débute la publication d’un projet ambitieux et de longue haleine, une suite d’albums inspirés par les souvenirs de son ami américain Alan Ingram Cope : « La Guerre d’Alan ». Ce magnifique travail de passeur de mémoire se prolonge dans Le Photographe (trois volumes de 2003 à 2006), inspiré des souvenirs et des photos rapportés de voyages en Afghanistan avec Médecins sans Frontières par le photojournaliste Didier Lefèvre. Ici, photos et dessins se complètent et se confondent, pour mieux fixer le temps et les souvenirs.
Cet intérêt pour l’autre, on le retrouvera aussi dans  « Des nouvelles d'Alain », livre sur les communautés roms d'Europe réalisé avec Alain Keler, ainsi que dans l’irrésistible série pour la jeunesse « Ariol » qu’il crée avec Marc Boutavant.


Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:


Canal BD

Les libraires du réseau CANAL BD ont décerné le Prix des Libraires de bande dessinées pour l’année 2019 à Alain Ayroles (« De Cape et de Crocs »)et Juanjo Guarnido (« Blacksad »)pour leur album : « Les Indes Fourbes » chez Delcourt.
Pour lire ou relire notre chronique, c’est par ici !


Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:


FIBD d'Angoulême

Fauve d’or du meilleur album : Revolution #1 de Florent Grouazel et Younn Locard (Actes Sud / L’An 2)
«Révolution» raconte les événements qui ont secoué la France de 1789 à 1794 et amené à la Révolution Française. Les auteurs proposent une approche périphérique de l’Histoire en multipliant les points de vue narratifs. Au travers des parcours d’une petite vagabonde chapardeuse, d’un pamphlétaire ou d’un aristocrate, le récit infiltre tous les niveaux de la société, des coulisses des Etats Généraux à Versailles jusqu’aux bas-fonds sordides de Paris. «Révolution» plonge ainsi le lecteur au plus proche de l’action -ou des actions- et prend la pleine mesure d’une époque charnière agitée et complexe. Prévu en 3 tomes, «Révolution» est une bande dessinée historique ambitieuse, foisonnante et passionnante!!! (Pascal)
Prix de l’audace : Acte de Dieu de Giacomo Nanni (Ici même)
Prix Révélation: Lucarne de Joe Kessler (L'Association)
Prix spécial du Jury: Clyde Fans de Seth (Delcourt)
Du miracle économique de l’après-guerre à l’avènement de l’air conditionné dans les années 70, «Clyde Fans» raconte le lent déclin d’une entreprise familiale de ventilateurs domestiques au travers des points de vue alternés de deux frères aux tempéraments antagonistes. De monologues en rêveries, Seth entraîne le lecteur dans le labyrinthe de leur environnement déliquescent, entrelacs d’objets et de souvenirs épars, qui agit comme une extension de leur mémoire. Fruit de 20 années de travail, d’une rare élégance graphique et narrative, «Clyde Fans» est un ’’voyage intraordinaire’’ dans les méandres du temps. Un chef d’oeuvre. (Pascal)
Prix de la Série: Dans l'Abîme du temps de Gou Tanabe et H.P. Lovecraft (Ki-oon)
Prix du Patrimoine: La Main Verte et autres récits de Nicole Claveloux et Edith Zha (Cornélius)
Prix Jeunesse: Les Vermeilles de Camille Jourdy (Actes Sud BD). Ce titre était par ailleurs aussi l’album « tous publics » de notre sélection pour l’année 2019.
Jo déteste sa belle-mère. En vacances dans un camping, elle fugue et s'enfonce seule dans la forêt. Elle suit deux personnages qu'elle prend pour des lutins, jusqu'à leur village. Jo y découvre une communauté de petits êtres aussi attachants que farfelus. Mais l'heure n'est pas à la rigolade  car toute la région est terrorisée par l'infâme empereur Matou qui retient des membres de la communauté dans son château. Une équipe part libérer les prisonniers et Jo se retrouve embarquée dans cette folle expédition. Après les excellents « Rosalie Blum » et « Juliette », Camille Jourdy revient avec un titre pour un jeune public. L’autrice n’a rien perdu de sa maestria graphique et « Les Vermeilles » nous envoûte d’abord par la beauté de ses couleurs et de ses aquarelles ! Au fil de nombreuses aventures et de rencontres, Jo va changer, grandir et sa colère s’assagir pour faire place au bonheur de retrouver sa famille. Sous la forme d’un conte initiatique, « Les Vermeilles » tisse un univers merveilleux, drôle et poétique dans lequel petits et grands pourront s’immerger tout en douceur! (Philippe)
Prix Jeunes adultes (13 ans+): Le Tigre des neiges #4 d'Akiko Higashimura (Le Lézard noir)
Le Fauve Polar (SNCF): No Direction d'Emmanuel Moynot (Sarbacane)
Prix de la BD alternative: Komikaze #18 (Croatie)
Prix du public (France Télévision): Saison des roses de Chloé Wary (FLBLB) Lire notre chronique.

Robert Kirkman (dont le dernier Walking Dead vient de paraître en français), Nicole Claveloux (déjà récompensée par le Prix du Patrimoine) ainsi que Yoshiharu Tsuge (l’homme sans talent) auquel le festival consacre une rétrospective inédite, ont reçu un Fauve d’honneur pour l’ensemble de leurs carrières.

Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:


jeudi 16 janvier 2020

Exclu Canal BD

Les mythologies du monde entier regorgent de héros conçus sans que leur mère n'ait connu, charnellement, l'homme. Adam, Gilgamesh, légion de demi-dieux de la mythologie grecque ou romaine, pour ne pas parler de la miraculeuse conception du plus célèbre, sans doute, d'entre tous, Al-Masih !
Et s'il y avait un fond de vérité dans toutes ces légendes ? Et si, certains de ces Mentors existaient encore ?
Tirage spécifique au réseau CANAL BD, limité à 900 exemplaires avec une couverture originale et un ex-libris. 16,50€.
Les Mentors tome 2 : Seydou de Zidrou et Francis Porcel, Bamboo


Pour vous inscrire à la newsletter de notre librairie, cliquez sur l’enveloppe ci-dessous:


 
Free counter and web stats