samedi 18 décembre 2021


Ronan Toulhoat, l’équipe de la librairie Multi BD et l’équipe du Moule à gaufres vous présentent leurs meilleurs vœux pour l’année 2022 !

Encore une fois, nous vous remercions pour la constance de votre soutien qui dure depuis maintenant plus de 30 ans. Nous vous souhaitons une nouvelle année remplie d’aventures extraordinaires, chargée de 36 000 émotions (au moins), grouillante de découvertes improbables, peuplée de personnages inoubliables, débordante de mystère et retentissante de fantaisie !

En 2010, nous découvrions « Block109 » et son jeune dessinateur Ronan Toulhoat ! Encensé par la critique, Ronan ne déçoit pas lorsque paraît « Le Roy des Ribauds ». Déjà totalement séduits par le duo Brugeas-Toulhoat, nous sommes certains, lorsque nous accueillons chez Multi BD les 2 auteurs pour le lancement du premier tome d’ « Ira Dei », que cette nouvelle série sera à la hauteur de nos attentes ! Pour l’occasion, Ronan nous gratifie même d’un superbe ex-libris. C’est donc tout naturellement, que nous remettons le couvert l’année dernière, lors de la parution du quatrième tome de cette magnifique fresque historique fantasmée.

Pourquoi on vous raconte tout ça ? Eh bien, parce qu’on est pas peu fiers de vous présenter notre carte de vœux signée de la main de Ronan Toulhoat !


Comment ? Vous n’en avez pas encore assez ? Bonne nouvelle ! Ronan Toulhoat et Vincent Brugeas nous préparent un one-shot de 200 pages, rien que ça, dans l’univers de la piraterie ! (Parution prévue en février).

Les Bahamas, 1718. De haute lutte, le capitaine pirate Sylla, secondé par son quartier-maître Olivier de Vannes et ses hommes, prend possession d'un vaisseau anglais. Contre toute attente, au lieu de massacrer les membres de l'équipage, les pirates leur proposent de se joindre à eux. Et ce, au nom des principes qui sont les leurs : liberté, démocratie et fraternité. Olivier de Vannes, devenu capitaine du nouveau bateau capturé, croise une frégate battant pavillon portugais. Il s'en empare. Le navire semble abandonné, et pourtant, des esclaves noirs qui se sont mutinés se trouvent à bord. À leur tête, la reine Maryam. Rythmé par les réflexions d'Olivier dans son carnet de bord, ce récit confronte deux visions du monde : celle des pirates révoltés contre l'ordre établi et celle d'une reine régnant sans partage. Mais un ennemi commun pourrait bien donner naissance à une alliance... Un regard neuf et historiquement juste sur le monde de la piraterie. Contrairement à ce que laisse penser l'imaginaire populaire, les pirates étaient aux antipodes de la figure de la brute sanguinaire. Les décisions faisaient notamment l'objet de débats et étaient soumises au vote. Au-delà de cette formidable aventure humaine comportant de mémorables scènes de batailles et de multiples péripéties, apparaît en filigrane une réflexion intelligente qui trouve un écho avec les conflits sociétaux de notre époque.

La République du Crâne de Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat chez Dargaud. Chez Multi BD dès le 25 février 2022 !

Les Albums de l'Année 2021 de Multi BD

 

Dans la catégorie Franco-belge 

Le Tambour de la Moskova

de Simon Spruyt au Lombard.

Au soir de sa vie, Vincent Bosse raconte à un mystérieux auditeur sa campagne de Russie comme tambour dans l’armée napoléonienne. Comment, de Borodino à Smolensk en passant par Moscou, son visage angélique, telle une mascotte d’innocence, lui a assuré protection et bienveillance à chacune de ses rencontres. Si son parcours ne relève en rien de la bravoure, il est à mettre en regard du désastre général. Sans forcer les faits mais en restituant le point de vue d’un simple individu pris dans la tourmente de l’Histoire, «Le tambour de la Moskova» dépeint une guerre absurde et burlesque. Un récit mené tambour battant, dans lequel Simon Spruyt déploie une fois encore toute la palette de ses talents narratifs et graphiques. Une claque!


Dans la catégorie Manga 

Avaler la terre

de Osamu Tezuka chez FLBLB.

Août 1942. Deux soldats japonais, Adachigahara et Seki, entendent parler de l’intrigante histoire de Zéphyrus, une femme dont l’extrême beauté asservirait tous les hommes qu’elle rencontre. Vingt ans plus tard, Zéphyrus fait son apparition à Tokyo. Adachigahara confie alors à Gohonmatsu, le fils de Seki, la mission d’espionner cette Zéphyrus et de percer son mystère... Rythme impétueux et rebondissements innombrables, on sent bien qu’«Avaler la terre» a été initialement publié en plusieurs épisodes. Un récit qui trouve parfaitement sa place dans l’univers humaniste et engagé de Tezuka tant l’auteur y fustige la civilisation matérielle, l’oppression du progrès, le machisme et la cupidité des hommes. Cette version française d’« Avaler la terre » représente un épatant nouveau jalon dans l’œuvre inépuisable du plus grand mangaka de l’histoire !!


Dans la catégorie Tous publics 

Bergères Guerrières

de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais chez Glénat.

Il y a dix ans, lorsque la Grande Guerre a éclaté, les hommes du village ont été réquisitionnés pour se battre au front, laissant derrière eux femmes et enfants sans défense. Il a alors fallu trouver une solution pour protéger les habitants. C’est ainsi que sont nées les bergères guerrières, un ordre qui rassemble les combattantes les plus braves. Reconnaissables grâce à leur bouc de combat et leur longue cape, elles font désormais la fierté du village. Du haut de ses dix ans, Molly a enfin l’âge d’être une bergère guerrière apprentie et elle ne pourrait pas être plus heureuse. Accompagnée de Barbe Noir, son bouc au caractère bien trempé, et Liam, son ami d’enfance prêt à se déguiser en fille pour essayer d’intégrer l’ordre ni vu connu, elle s’apprête à commencer son entraînement. Mais le danger rôde plus que d’habitude autour du village et l’aventure pourrait commencer bien plus tôt que prévu pour Molly et les autres apprenties. Jonathan Garnier et Amélie Fléchais signent une saga jeunesse épique et originale qui bouscule les codes du récit d’aventure et mêle avec brio action, humour et émotion. Servie par des personnages attachants et hauts en couleurs, cette série de quatre tomes saura conquérir petits et grands. Alors, prêt à partir à l’aventure ?  


Dans la catégorie Comics 

Basketful of heads

de Joe Hill et Leomacs chez Urban.

Lorsque June rejoint son petit ami Liam à Brody Island, elle est loin de se douter de la tournure sanglante que va prendre son séjour. Le soir même de leurs retrouvailles, des évadés de la prison de Shawshank enlèvent Liam et s'en prennent à elle. Pour se défendre, June utilise la première arme qui lui tombe sous la main : une ancienne hache viking au pouvoir pour le moins singulier. Lorsqu'elle tranche la tête de son agresseur, celle-ci roule au sol et... continue de parler comme si de rien n'était ! C'est le début d'une nuit horrifique pour la jeune fille qui ne reculera devant rien pour retrouver son petit ami même si cela signifie faire tomber quelques têtes supplémentaires...  Avec « Basketful of Heads », Joe Hill reprend la recette qui a fait le succès de sa série « Locke & Key»: de l'horreur maîtrisée de main de maître, un brin d'humour et une bonne dose d'hémoglobine. Avec l'aide de Leomacs au dessin, il signe un one-shot au scénario haletant qui fait écho aux meilleurs slashers et comédies d'horreur des années 80. Frissons et sensations fortes garantis !


Dans la catégorie BD alternative 

Avant l’oubli

de Lisa Blumen à L’employé du moi.

La lune se dirige vers la terre et va entrer en collision avec elle. Face à la menace, des navettes sont affrétées dans la panique pour on ne sait trop où. Certaines personnes vont cependant préférer fuir les injonctions des milices officielles plutôt que l'idée de la fin du monde et envisager leurs derniers instants à leur propre manière. De la continuité banale des habitudes à la rave partouze party, Lisa Blumen nous entraîne dans le foisonnement délicieux des aspirations personnelles révélées par l'imminence de la catastrophe. "Avant l'oubli" est un récit préapocalypltique qui se distingue de la morosité du genre en privilégiant la vie à la survie. Un livre étrangement beau et apaisant, comme une ode à la poésie du temps présent, à notre condition d'être éphémère. A lire sans tarder, avant l'oubli...


Les top-10 de l'équipe

Sangoma, les Damnés de Cape Town par Caryl Férey  et Corentin Rouge chez Glénat. (Tirage Canal BD disponible)

Madeleine, Résistante par Dominique Bertail, J.D. Morvan et Madeleine Riffaud chez Dupuis.

Mademoiselle Baudelaire par Yslaire chez Dupuis.

Tananarive par Sylvain Vallée et Mark Eacersall chez Glénat.

Quelqu'un à qui parler par Grégory Panaccione d’après Cyril Massarotto au Lombard.

Le Grand Vide par Fabien Léa Murawiec chez 2024.

Le Jardin, Paris par Gaëlle Geniller chez Delcourt.

Grimoire noir par Yana Bogatch et Vera Greentea chez Glénat.

La Horde du contrevent (3 tomes parus) par Eric Henninot chez Delcourt.

Le Château des Etoiles (6 tomes parus) par Alex Alice chez Rue de Sèvres.

Avaler la terre par Osamu Tezuka chez FLBLB.

La Grande Invasion mongole par Shintaro Kago chez IMHO.

Éveils par Juliette Mancini chez Atrabile.

Le goût de la nectarine par Lee Lai chez Sarbacane.

Lucky Luke: Choco-boys par Ralf König chez Dargaud.

Le sens de la vie et ses frères par Eric Veillé chez Cornélius.

La Déchéance d'un Homme (2 tomes parus) par Junji Itô chez Delcourt.

Le Tambour de la Moskova par Simon Spruyt au Lombard.

L'Homme qui tua Nobunaga (5 tomes parus) par Kenzaburo Akechi et Yutaka Todo chez Delcourt.

Chroniques diplomatiques - Iran, 1953 par Tristan Roulot et Christophe Simon au Lombard.

Le goût de la nectarine par Lee Lai chez Sarbacane.

Oleg  par Frederik Peeters chez Atrabile.

Le jeune acteur - Aventures de Vincent Lacoste au cinéma par Riad Sattouf aux Livres du futur.

Avant l’oubli par Lisa Blumen à L’employé du moi.

Avaler la terre par Osamu Tezuka chez FLBLB.

Nijigahara Holograph par Inio Asano chez Kana.

Bergères Guerrières (4 tomes parus – Récit complet) par Jonathan Garnier et Amélie Fléchais chez Glénat.

Le Jardin, Paris par Gaëlle Geniller chez Delcourt.

Sous les galets la plage par Pascal Rabaté chez Rue de Sèvres. (Tirage Canal BD disponible).

My Broken Mariko par Waka Hirako chez Ki-oon.

Le goût de la nectarine par Lee Lai chez Sarbacane.

Le Tambour de la Moskova par Simon Spruyt au Lombard.

Eden : It's an Endless World!  (Perfect Edition)  (5 tomes parus) par Hiroki Endo chez Panini.

Avant l’oubli par Lisa Blumen à L’employé du moi.

Oleg  par Frederik Peeters chez Atrabile.

Le Monde sans fin par Christophe Blain et Jean-Marc Jancovici chez Dargaud.

Moonshine (3 tomes parus) par Brian Azzarello et Risso Eduardo chez Urban Comics.

L’épopée infernale par Emilie Plateau chez MismaEx-aequo avec Mad Maxi-Jack par Etienne Beck chez FRMK.

Röhner par Max Baitinger à L’employé du moi.

Du bruit dans le ciel par David Prudhomme chez Futuropolis.

My Broken Mariko par Waka Hirako chez Ki-oon.

Nos temps contraires (5 tomes parus) par Gin Toriko chez Akata.

Grimoire noir par Yana Bogatch et Vera Greentea chez Glénat.

Le Jardin, Paris par Gaëlle Geniller chez Delcourt.

Don’t call it mystery (3 tomes parus) par Yumi Tamura chez Noeve Grafx.

Un poulpe à la gorge par Zerocalcare chez Cambourakis.

Folklords par Matt Kindt, Matt Smith et Chris O’Halloran chez Delcourt.

Basketful of heads par Joe Hill et Leomacs chez Urban.

Seul le silence par Fabrice Colin et Richard Guérineau d’après R.J. Ellory chez Philéas.

Dans la tête de Sherlock Holmes (2 tomes parus) par Cyril Lieron et Benoît Dahan d’après Sir Arthur Conan Doyle chez Ankama.

La Bibliomule de Cordoue par Wilfrid Lupano et Léonard Chemineau chez Dargaud.

Sous les galets la plage par Pascal Rabaté chez Rue de Sèvres. (Tirage Canal BD disponible).

Bergères Guerrières (4 tomes parus – Récit complet) par Jonathan Garnier et Amélie Fléchais chez Glénat.

Seul le silence par Fabrice Colin et Richard Guérineau d’après R.J. Ellory chez Philéas.

Dans la tête de Sherlock Holmes (2 tomes parus) par Cyril Lieron et Benoît Dahan d’après Sir Arthur Conan Doyle chez Ankama.

Amore par Zidrou et David Merveille chez Delcourt.

Le dernier Atlas (3 tomes parus – Récit complet) par Vehlmann, De Bonneval, Tanquerelle et Blanchard chez Dupuis.

Les amants d'Hérouville par Yann Le Quéllec et Romain Ronzeau chez Delcourt.

Contrapaso par Teresa Valero chez Dupuis.

Le choix du chômage par Benoît Collombat et Damien Cuvelier chez Futuropolis.


vendredi 17 décembre 2021

Le top de nos ventes de l'année 2021

1. Blacksad #6 : Alors, tout tombe de Juan Díaz Canalès et Juanjo Guarnido chez Dargaud.

2. Blake & Mortimer #28 : Le dernier Espadon de Jean Van Hamme, Teun Berserik et Peter Van Dongen chez Blake et Mortimer.

3. Astérix #39 : Astérix et le Griffon de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad chez Albert René.

4. Goldorak de DorisonBajram, Cossu, Sentenac et Guillo chez Kana

5. Undertaker #6 : Salvaje de Ralph Meyer, Caroline Delabie et Xavier Dorison chez Dargaud.

6. Le jeune acteur #1 : Aventures de Vincent Lacoste au cinéma de Riad Sattouf aux Livres du futur.

7. Anaïs Nin : sur la mer des mensonges (notre album coup de coeur 2020 !) de Léonie Bischoff chez Casterman.

8. Spirou, l'Espoir malgré tout #3 d’Emile Bravo chez Dupuis.

9. La fortune des Winczlav #1 : Vanko 1848 de Jean Van Hamme et Philippe Berthet chez Dupuis.

10. Moon River de Fabcaro chez Six Pieds Sous Terre.


vendredi 3 décembre 2021

Chronique du Faux Soir

Dès leur arrivée à Bruxelles, les Allemands s’emparent du journal Le Soir, l’un des quotidiens les plus importants en Belgique francophone. Sous le prétexte d’informer les Belges, l’équipe de rédaction constituée de journalistes collabos a pour mission de lutter contre le sentiment anti-allemand au sein de la population, la rassurer et incriminer les Juifs, les résistants et les récalcitrants à l’Ordre Nouveau. À l’automne ‘43, émerge au sein de la résistance l’idée de provoquer l’occupant en « commémorant » les vingt-cinq ans de la défaite allemande en novembre 1918. Marc Aubrion a alors une idée de génie : rédiger, imprimer et vendre un faux « Soir » pour caricaturer le style des journalistes collabos et les tourner en ridicule tout autant que les Allemands ! En quelques semaines, le Front de Libération active tous ses réseaux pour trouver les fonds nécessaires, les rédacteurs des articles et tous les moyens techniques et humains  pour l’impression du journal. Le 9 novembre, le « Faux Soir » est distribué à grande échelle (soixante mille exemplaires) et son succès est foudroyant ! « Dix francs, ce n’est pas cher pour voir Hitler, les Boches et les collabos complètement ridiculisés ». Mais les Allemands sont prêts à tout pour laver cet affront et de nombreux acteurs de ce projet audacieux seront capturés, torturés et déportés. Cet ouvrage retrace l’histoire du « Faux Soir » et de ce magnifique acte de résistance pacifique qui n’avait pour seules armes que l’humour et les mots ! (Philippe)

Le Faux Soir de Christian Durieux, Denis Lapière et Daniel Couvreur, Futuropolis, 18,10€ (19,00€)


Calendrier de l’Avent de Multi BD

Chaque jour, jusqu'à Noël, notre équipe vous propose de découvrir de nouvelles idées de cadeaux à glisser sous le sapin... Et il y en aura pour tous les goûts, pour tous les âges, bref pour tout le monde ! Pour être sûr de ne manquez aucun jour, pensez à vous abonner à notre compte Instagram @multi_bd.


Chronique de Sangoma

« Sangoma » est une intrigue policière qui se déroule en Afrique du Sud, quelques années après l’apartheid. Sam, un ouvrier noir, est retrouvé mort sur les terres de la ferme des Pienaar, ses employeurs blancs. Le lieutenant Shepperd est chargé de résoudre cette affaire mais dans un contexte où les tensions raciales sont omniprésentes, il est parfois difficile de trouver des réponses.  Intrigue, violence et magie sont les ingrédients de ce polar qui nous tient en haleine du début à la fin et qui nous présente un pays dans toute sa complexité sociale et politique. Et, pour le plaisir de vos yeux, le superbe trait réaliste de Corentin Rouge contribue aussi à nous plonger dans ce one-shot post-apartheid. Bonne lecture ! (Gamaya)

Sangoma de Caryl Férey et Corentin Rouge, Glénat, 23,80€ (25,00€) – Tirage collector Canal BD,  30,00€


Chronique d'Idulfania

Idulfania regroupe des strips hebdomadaires parus dans « Bruzz » de 2009 à 2011. De sa palette magique, Brecht Evens désenchante, avec une tendre férocité, princesses, seigneurs et monstres en tout genre. Drôle, cocasse et sans pitié! (Pascal)

Idulfania de Brecht Evens, Actes Sud, 17,10€ (18,00€)


Nouveautés BD (novembre 2021)

Raven tome 2 – Edition Luxe de Lauffray, Dargaud, 29,99€

Le Serpent et la Lance Acte 2 de Hub, Delcourt, 19,10 (20,10€)

La Geste des Chevaliers Dragons tome 31 de Ange et Ig Guara, Soleil, 13,90€ (14,55€)

Chroniques de la Lune Noire tome 21 de Froideval et Angleraud, Dargaud, 13,80€ (14,50€)

Androïdes - Marlowe tome 12 de Pécau et Dim D., Soleil, 14,30€ (15,00€)

Incal : Kill Tête-de-Chien de Thomas et Woods, Les Humanoïdes Associés, 19,10€ (20,10€)

Légende tome 9 de Ange, Swolfs et Collignon, Soleil, 14,30€ (15,00€)

Durango tome 18 de Swolfs et Iko, Soleil, 11,50€ (12,05€)

Wunderwaffen tome 19 de Nolane et Maza, Soleil, 13,90€ (14,55€)

Héroïc – Histoires réalistes de Tillieux, Editions de l'Elan, 39,00€

Murakami - le septième homme et autres récits de Deveney et Pmgl, Delcourt, 33,40 (35,10€)

La Bibliomule de Cordoue de Lupano et Chemineau, Dargaud, 33,30€ (35,00€)

Le Chat du Rabbin tome 11 de Sfar, Dargaud, 14,30 (15,00€)

47 cordes première partie de Le Boucher, Glénat, 23,80€ (25,00€) - Édition Collector Canal BD, 30,00€


 
Free counter and web stats